RÉSULTATS
1/1
Ma recherche
Titre : Jouer aux fantômes

Album

Jouer aux fantômes

Lévy, Didier (1964-)


Illustré par Sonja Bougaeva.
Sarbacane,©2017.25 p.
Première parution 2017.

Dewey 848, LO 51013, SDM B728901, Jeunesse

ISBN
 
 
Édition papier : 9782377310081
PréscolairePrimaireSecondaire
4ans
5ans
1re
2e
3e
4e
5e
6e
1re
2e
3e
4e
5e


Vous avez ajouté ce livre avec succès.

Indices

LO FLS ILSS-P ILSS-S CL
4 4.1 4 4

 

Chapitre thématique

S'ouvrir aux différences sociales

Pistes d'exploration

Discuter

Discuter des raisons qui incitent la mère à maquiller devant son fils la vérité sur leur situation. Justifier ses propos.

Découvrir les richesses du texte

Élucider, à l'aide d'indices fournis par le texte et les illustrations, certains éléments qui demeurent des non-dits dans l'album.

Relier à sa réalité

Se sensibiliser aux causes possibles de l'itinérance et aux défis que pose cette situation.

Mots-clés

Album, chômage, clandestinité, complicité, débrouillardise, épreuves, itinérance (sans abri), narration au « je », pauvreté, relations mères-enfants, secrets

Commentaire descriptif

Un garçon et sa mère dorment dans des appartements vides soir après soir, puis les quittent au matin, discrètement. La mère dit à son fils qu’ils jouent « aux fantômes », que c’est un secret. L’enfant aime cette façon d’expliquer les choses, mais il n’est pas dupe. Il se rappelle sa maison d’avant et cette époque trouble où sa mère n’arrivait plus à joindre les deux bouts. Cet album à la portée sociologique met en scène un enfant et sa mère en situation d’itinérance après que cette dernière, au chômage et harcelée par les créanciers, a dû quitter le domicile avec son fils. Le récit est narré par un enfant lucide, mais respectueux du silence de sa mère quant à leur nouvelle vie. Originale et émouvante, l’histoire soulève des questions pertinentes sur les non-dits de la mère et de l’enfant. Le suspense, habile, se dissipe au fil des révélations du garçon et des indices fournis à même les illustrations. Celles-ci, dominées par des tons de gris, de bleu et de vert délavés, s’avèrent à la fois sobres, narratives dans leurs compositions et symboliquement chargées. La chute du récit annonce un dialogue prometteur entre la mère et le fils.


Envoyer le lien de ce titre par courriel.

Envoyer un lien par courriel
 

 

Si vous préférez simplement copier-coller le lien pour votre propre usage, cliquez avec le bouton droit sur ce lien, et choisissez « Copier le raccourci» ou «copier l'adresse du lien ».

* Vous pouvez acheminer ce lien à plusieurs destinataires en séparant les adresses courriel par des virgules.

Tous le livres