RÉSULTATS
1/1
Ma recherche
Titre : La fleur des marais

Récit de vie

La fleur des marais

Lemaitre, Pascal (1967-)


Illustré par Pascal Lemaitre.
L'école des loisirs,©2017. Coll. Pastel, 28 p.
Première parution 2017.

Dewey 848, LO 50935, SDM B728671, Jeunesse

ISBN
 
 
Édition papier : 9782211231541
PréscolairePrimaireSecondaire
4ans
5ans
1re
2e
3e
4e
5e
6e
1re
2e
3e
4e
5e


Vous avez ajouté ce livre avec succès.

Indices

LO FLS ILSS-P ILSS-S CL
4 4.1 4

 

Lecture dans toutes les disciplines

P2P3

 

Chapitre thématique

Explorer le monde des arts et des lettres

Pistes d'exploration

Mettre en scène

Réaliser une courte chorégraphie de groupe qui mettrait en valeur les forces de chacun.

Échanger

Au cours d'un échange, donner son avis sur la danse et, plus largement, sur l’art comme moyen de lutter contre la violence. Expliquer son point de vue.

S'informer

Placer le récit en contexte en s’informant au préalable sur le régime des Khmers rouges.

Regrouper livres et produits culturels

Découvrir d'autres types de danses traditionnelles et comparer les représentations, les mouvements, les musiques, etc.

Mots-clés

Récit de vie, artistes (spectacles), Cambodge, danse, dictature, guerre (Cambodge), légendes, mentor, narration au « je », portée historique (années 1970)

Commentaire descriptif

Ce récit de vie présente le parcours de Sophiline Cheam Shapiro, une danseuse cambodgienne ayant survécu au régime des Khmers rouges. Âgée de huit ans lors de leur prise de pouvoir en 1975, la fillette relate brièvement l’horreur traversée par son pays et les deuils personnels subis. Ensuite, la narratrice rend compte du rôle fondamental de la danse traditionnelle dans sa vie. Le texte évoque divers aspects de la relation profonde de l’héroïne à cet art qui l’a aidée à se relever de ses traumatismes. Le récit relate entre autres la rencontre de l’héroïne avec son mentor et l’entraînement exigeant qui l’a préparée à produire son spectacle dans son pays meurtri. Narré au « je », le texte simple met en valeur le pouvoir de l’art à panser les blessures et à faire des ponts entre les ennemis. Les illustrations aux teintes douces montrent des scènes de vie quotidienne et décortiquent notamment certains mouvements de cette danse traditionnelle. Une légende emboîtée au récit explique la signification d’une chorégraphie khmère.


Envoyer le lien de ce titre par courriel.

Envoyer un lien par courriel
* Caractères à reproduire :
 
 

 

Si vous préférez simplement copier-coller le lien pour votre propre usage, cliquez avec le bouton droit sur ce lien, et choisissez « Copier le raccourci» ou «copier l'adresse du lien ».

* Vous pouvez acheminer ce lien à plusieurs destinataires en séparant les adresses courriel par des virgules.

Tous le livres