RÉSULTATS
1/1
Ma recherche
Titre : Je ne te vois plus

Album

Je ne te vois plus

Martin, Paul (1968-)


Illustré par Paul Martin.
Les 400 coups,©2017. Coll. Carré blanc, 24 p.
Première parution 2017.

Dewey C843, LO 50932, SDM B730236, Jeunesse

ISBN
 
 
Édition papier : 9782895407140
Format pdf : 9782895408147
PréscolairePrimaireSecondaire
4ans
5ans
1re
2e
3e
4e
5e
6e
1re
2e
3e
4e
5e


Vous avez ajouté ce livre avec succès.

Indices

LO FLS ILSS-P ILSS-S CL
2 2.1 2 3

 

Chapitre thématique

Franchir les étapes de la vie

Pistes d'exploration

Échanger

Échanger sur les moyens de renouveler en notre esprit la présence des êtres disparus.

Découvrir et s'inspirer du visuel

Faire le portrait d'un être cher à partir d'objets évocateurs de sa personnalité et de ses champs d’intérêt.

Mots-clés

Album, deuil, mort, narration au « je », récits (structure récurrente), relations grands-parents-enfants, répétitions (procédés), souvenirs, tendresse

Commentaire descriptif

Différents objets rappellent à une jeune fille son aïeul disparu. D’abord attristée par l’absence que lui rappellent la guitare et les fleurs du jardin, la jeune fille trouve finalement réconfort dans ces objets et ces lieux qui font revivre l’être cher. Ce livre aborde avec délicatesse le thème du deuil chez les enfants en bas âge. Sans la nommer, le récit montre habilement le mystère associé à la mort, tout comme le paradoxe de la présence et de l’absence des personnes disparues. Composé de phrases minimalistes, le récit narré par l’héroïne s’adresse à la grand-mère ou au grand-père décédé, que l’album ne montre jamais. L’album se base sur une structure récurrente où une formule répétitive débutant par « Je ne te vois plus » souligne l’absence actuelle de l’être cher. Cette première phrase, conjuguée au présent, est suivie d’une énonciation d’un souvenir vécu, conjuguée à l’imparfait. La conclusion sereine célèbre la beauté de la présence éternelle des proches par l’entremise des objets et des souvenirs. Les illustrations qui accompagnent le texte montrent un personnage esquissé dans des traits naïfs qui se superpose à des photos ou des dessins évoquant le passé de l’aïeul.


Envoyer le lien de ce titre par courriel.

Envoyer un lien par courriel
* Caractères à reproduire :
 
 

 

Si vous préférez simplement copier-coller le lien pour votre propre usage, cliquez avec le bouton droit sur ce lien, et choisissez « Copier le raccourci» ou «copier l'adresse du lien ».

* Vous pouvez acheminer ce lien à plusieurs destinataires en séparant les adresses courriel par des virgules.

Tous le livres