RÉSULTATS
1/1
Ma recherche
Titre : Un air de liberté à Congo Square

Docu-fiction

Un air de liberté à Congo Square

Weatherford, Carole Boston (1956-)


Illustré par R. Gregory Christie. Traduit de l'anglais par l'éditeur.
Piccolia,©2017.32 p.
Première parution 2016.

Dewey 818, LO 50846, SDM B724466, Jeunesse

ISBN
 
 
Édition papier : 9782753044234
PréscolairePrimaireSecondaire
4ans
5ans
1re
2e
3e
4e
5e
6e
1re
2e
3e
4e
5e


Vous avez ajouté ce livre avec succès.

Indices

LO FLS ILSS-P ILSS-S CL
5

 

Lecture dans toutes les disciplines

S1

 

Chapitre thématique

Prendre conscience de l’histoire des peuples

Pistes d'exploration

Échanger

Échanger sur le pouvoir de la musique, de la danse et des arts en général à exprimer les souffrances et les espoirs des individus et des peuples. Enrichir l'échange par des exemples tirés de différents contextes.

S'informer

Approfondir ses connaissances sur l'esclavage aux États-Unis et ailleurs dans le monde, ainsi que sur les luttes qui ont mené à sa suppression. Établir des liens avec l'économie commerciale de l'époque.

Discuter

Discuter des raisons pour lesquelles l'esclavage est inacceptable. Pour ce faire, relever les arguments antiesclavagistes formulés au fil du temps.

Regrouper livres et produits culturels

Se familiariser avec la musique afro-américaine et les différents styles qui la caractérisent, comme le blues et le jazz.

Mots-clés

Docu-fiction, chants, danse, esclavage, États-Unis, histoire (plusieurs époques), liberté, musique, textes poétiques

Commentaire descriptif

Autrefois, les esclaves de la Nouvelle-Orléans se rassemblaient à Congo Square, le dimanche, pour chanter, danser et jouer de la musique. Pendant cette seule journée de congé de la semaine, ces hommes et ces femmes venus d'Afrique exprimaient leurs souffrances et leurs espoirs grâce aux chants, aux danses et aux instruments empruntés à leurs cultures d'origine. Toute la semaine, les esclaves attendaient avec impatience cette journée de liberté pendant laquelle ils pouvaient oublier un peu les violences et les humiliations dont ils étaient victimes au quotidien. Cet ouvrage aux accents poétiques évoque l'importance de la danse, du chant et de la musique pour les esclaves américains des siècles passés. Les premières pages soulignent les tâches difficiles auxquelles les esclaves étaient contraints, notamment les travaux effectués dans les champs et dans les maisons des maîtres. Ces tâches sont présentées dans le cadre d'un décompte des jours de la semaine qui précèdent cette journée tant attendue où Congo Square résonne de chants et de musique. Des illustrations au style naïf, mêlant la peinture et le collage, mettent en image de façon évocatrice tout ce qui oppose les plaisirs du dimanche aux épreuves des autres jours de la semaine. Des notes à caractère historique précèdent la lecture, alors que des repères chronologiques concluent l'ouvrage.


Envoyer le lien de ce titre par courriel.

Envoyer un lien par courriel
* Caractères à reproduire :
 
 

 

Si vous préférez simplement copier-coller le lien pour votre propre usage, cliquez avec le bouton droit sur ce lien, et choisissez « Copier le raccourci» ou «copier l'adresse du lien ».

* Vous pouvez acheminer ce lien à plusieurs destinataires en séparant les adresses courriel par des virgules.

Tous le livres