RÉSULTATS
1/1
Ma recherche
Titre : Les optimistes meurent en premier

Roman psychologique

Les optimistes meurent en premier

Nielsen, Susin (1964-)


Traduit de l'anglais (Canada) par Rachel Martinez.
La courte échelle,©2017.298 p.
Première parution 2017.

Dewey C818, LO 50780, SDM B725432, Jeunesse

ISBN
 
 
Édition papier : 9782897740177
Format ePub : 9782897740825
Format pdf : 9782897740818
PréscolairePrimaireSecondaire
4ans
5ans
1re
2e
3e
4e
5e
6e
1re
2e
3e
4e
5e


Vous avez ajouté ce livre avec succès.

Indices

LO FLS ILSS-P ILSS-S CL
7

 

Chapitre thématique

Surmonter des difficultés

Pistes d'exploration

Écrire et créer à son tour

Imaginer un autre personnage coloré qui pourrait participer à l'atelier d'art-thérapie de Petula. Pour ce faire, préciser ses caractéristiques les plus marquantes, ainsi que le parcours personnel l'ayant conduit à suivre cet atelier.

S'informer

Approfondir ses connaissances sur l'art-thérapie, son origine, son approche ainsi que les personnes qui peuvent en bénéficier.

Enrichir son monde intérieur

Prendre conscience du pouvoir que donnent l'amitié et l'entraide pour surmonter les difficultés. Enrichir la réflexion par des exemples tirés du roman, de son expérience ou de l'actualité.

Découvrir les richesses du texte

Relever dans le roman des passages où l'humour et l'autodérision permettent d'adoucir la dimension dramatique du récit. S'en inspirer pour écrire une histoire à son tour.

Mots-clés

Roman psychologique, acceptation de soi, amitié, amour (couples), appartenance à un groupe, arts visuels, culpabilité, deuil, écoles, langue (registres de), maladies mentales, maturité exigée (livre), monde de l'adolescence, narration au « je », relations entre soeurs

Commentaire descriptif

Se croyant responsable de la mort de sa jeune soeur, Petula est rongée de culpabilité. À la suite de l’accident, l’adolescente s’est isolée et a développé une obsession pour la sécurité. Contrainte de suivre un atelier d’art-thérapie à son école, elle y fait bientôt la rencontre de Jacob, un garçon ayant perdu une main dans un accident de voiture. Peu à peu, Jacob réussit à percer la solide armure que Petula s’est forgée pour se protéger du monde extérieur. En compagnie de Jacob et des autres participants de l’atelier, Petula en vient, lentement mais sûrement, à affronter ses peurs et à reprendre goût à la vie. Le roman propose une galerie de personnages attachants, marginaux et colorés qui, pour la plupart, ont vécu des expériences difficiles. Malgré le caractère dramatique des sujets abordés, comme le deuil, la toxicomanie, l’homophobie, la conduite avec facultés affaiblies ou les troubles obsessifs-compulsifs, l’humour et l’autodérision colorent la narration assurée par l’héroïne et ponctuée de dialogues usant d’une langue familière et parfois même crue. Les premières amours, les relations familiales et les secrets personnels constituent d’autres thèmes de ce roman lumineux et sensible démontrant le pouvoir salvateur de l’amitié, de l’empathie et de l’entraide. L’emploi d’une langue parfois vulgaire de même que le traitement de certaines thématiques difficiles exigent de la maturité de la part du lecteur.


Envoyer le lien de ce titre par courriel.

Envoyer un lien par courriel
 

 

Si vous préférez simplement copier-coller le lien pour votre propre usage, cliquez avec le bouton droit sur ce lien, et choisissez « Copier le raccourci» ou «copier l'adresse du lien ».

* Vous pouvez acheminer ce lien à plusieurs destinataires en séparant les adresses courriel par des virgules.

Tous le livres