RÉSULTATS
1/1
Ma recherche
Titre : L'homme qui parlait pour deux

Premier roman

L'homme qui parlait pour deux

Dedieu (1955-)



Thierry Magnier,©2017. Coll. Petite poche, 43 p.
Première parution 2017.

Dewey 848, LO 50707, SDM B728518, Jeunesse

ISBN
 
 
Édition papier : 9791035200336
PréscolairePrimaireSecondaire
4ans
5ans
1re
2e
3e
4e
5e
6e
1re
2e
3e
4e
5e


Vous avez ajouté ce livre avec succès.

Indices

LO FLS ILSS-P ILSS-S CL
5 5.1 5 4

 

Chapitre thématique

Sonder l’insolite

Pistes d'exploration

Échanger

Partager différentes hypothèses qui pourraient expliquer les éléments de mystère que le récit laisse en suspens. Justifier ses propos.

Enrichir son monde intérieur

Interpréter la chute de l'histoire et en extraire une leçon d'humanité, s'il y a lieu. Pour ce faire, tisser des liens avec l'ensemble du roman.

Découvrir les richesses du texte

En cours de lecture, repérer et commenter les éléments qui contribuent à faire basculer le récit dans un registre fantastique.

Mots-clés

Premier roman, artistes (spectacles), changements de rôles, exploitation, fantastique, insolite, jouets, manipulations affective et psychologique, marionnettes, mystère, narration au « je », récits (points de chute), suspense

Commentaire descriptif

Bob Zigomar exerce le métier de ventriloque. Avec sa fidèle marionnette Michel, qu’il manipule de main de maître, l’artiste tourne à longueur d’année dans des petites salles où il obtient somme toute un succès mitigé. Un jour, alors qu’il est à l’hôtel, Zigomar reçoit un colis anonyme contenant une marionnette d’un réalisme à couper le souffle. Charmé, Zigomar décide d’adopter la marionnette dans ses futurs spectacles au détriment de Michel, qui a fait son temps. La gloire est immédiate et exponentielle. Or, des phénomènes étranges commencent à se produire sur scène. Peu à peu, le manipulateur devient le manipulé. Dans ce roman succinct au suspense bien mené, un artiste de music-hall raconte l’anecdote insolite qui a brusquement mis fin à sa carrière de ventriloque. Narré au passé, le récit à l’écriture elliptique et ciselée débute sur un ton plutôt réaliste et bon enfant, puis bascule graduellement dans un registre fantastique et inquiétant. Les thèmes de l’exploitation et de la manipulation de même que les limites entre le familier et l’étrange sont explorés dans le roman. La chute équivoque du récit laisse la porte ouverte à plusieurs interprétations.


Envoyer le lien de ce titre par courriel.

Envoyer un lien par courriel
* Caractères à reproduire :
 
 

 

Si vous préférez simplement copier-coller le lien pour votre propre usage, cliquez avec le bouton droit sur ce lien, et choisissez « Copier le raccourci» ou «copier l'adresse du lien ».

* Vous pouvez acheminer ce lien à plusieurs destinataires en séparant les adresses courriel par des virgules.

Tous le livres