RÉSULTATS
1/1
Ma recherche
Titre : La fée sorcière

Album

La fée sorcière

Minne, Brigitte 


Illustré par Carll Cneut. Traduit du néerlandais par Maurice Lomré.
L'école des loisirs,©2017. Coll. Pastel, 41 p.
Première parution 2000.

Dewey 839, LO 50562, SDM B711478, Jeunesse

ISBN
 
 
Édition papier : 9782211231534
PréscolairePrimaireSecondaire
4ans
5ans
1re
2e
3e
4e
5e
6e
1re
2e
3e
4e
5e


Vous avez ajouté ce livre avec succès.

Indices

LO FLS ILSS-P ILSS-S CL
4

 

Chapitre thématique

Voir et faire autrement

Pistes d'exploration

Échanger

Échanger sur l’importance d’affirmer son identité et ses préférences quitte à déranger ou à décevoir temporairement certaines personnes.

Découvrir et s'inspirer du visuel

Décrire les illustrations de l’album et relever les éléments qui contribuent à rendre leur atmosphère mystérieuse.

Discuter

Discuter de ce que signifient le conformisme et l’anticonformisme en donnant des exemples pour les deux cas de figure.

Découvrir les richesses du texte

À la lumière du récit, définir les rôles respectifs des fées et des sorcières, puis relever leurs caractères à la fois contradictoires et complémentaires. Justifier ses propos.

Mots-clés

Album, affirmation de soi, apprendre à changer, apprentissage, attentes des parents, différences, identité, personnages (fées), personnages (sorcières), préjugés, réconciliation, relations mères-filles

Commentaire descriptif

La jeune Marine se sent à l’étroit dans son rôle de fée gentille, docile et proprette. Elle préfèrerait être une sorcière pour avoir le droit de jouer et de se salir. Or, quand Marine en parle à sa mère, celle-ci, horrifiée, chasse sa fille, tout en étant convaincue qu’elle ne tardera pas à revenir, échaudée par son expérience. Cependant, Marine rejoint le bois des sorcières et s’y sent immédiatement à sa place. Contrairement à ce que disent les fées, les sorcières ne sont pas méchantes, mais plutôt généreuses et amusantes. Cet album raconte l’histoire d’une fée qui, se sentant appelée vers un autre destin que celui que lui réserve son statut, décide de suivre ses intuitions, quitte à défier le conformisme de sa communauté et à décevoir les attentes de sa mère. Le récit aux allures de conte aborde les thèmes de l’identité et de l’affirmation de soi, mais aussi du respect de l’autre et de la réconciliation. Ainsi, à la fin du livre, la mère de Marine accepte que sa fille soit à la fois fée et sorcière, et s’initie même au nouveau mode de vie de cette dernière. Le texte riche est soutenu par des illustrations mystérieuses, au style à la fois théâtral et délicat.


Envoyer le lien de ce titre par courriel.

Envoyer un lien par courriel
* Caractères à reproduire :
 
 

 

Si vous préférez simplement copier-coller le lien pour votre propre usage, cliquez avec le bouton droit sur ce lien, et choisissez « Copier le raccourci» ou «copier l'adresse du lien ».

* Vous pouvez acheminer ce lien à plusieurs destinataires en séparant les adresses courriel par des virgules.

Tous le livres