RÉSULTATS
1/1
Ma recherche
Titre : Le bonhomme Pain d'épice

Conte

Le bonhomme Pain d'épice

Galdone, Paul (1907-1986)


Illustré par Paul Galdone. Traduit de l'anglais par Catherine Bonhomme.
Circonflexe,©2016. Coll. Aux couleurs du temps, 40 p.
Première parution 1875.

Dewey 398, LO 50235, SDM B700082, Jeunesse

ISBN
 
 
Édition papier : 9782878338485
PréscolairePrimaireSecondaire
4ans
5ans
1re
2e
3e
4e
5e
6e
1re
2e
3e
4e
5e


Vous avez ajouté ce livre avec succès.

Indices

LO FLS ILSS-P ILSS-S CL
3 3.2 4 5

 

Chapitre thématique

Retracer les traditions et les patrimoines

Pistes d'exploration

Écrire et créer à son tour

Bonifier la course-poursuite en y ajoutant d'autres personnages. Ce faisant, compléter les dialogues avec le bonhomme de pain d'épice.

Regrouper livres et produits culturels

Découvrir d'autres contes mettant en vedette les ruses et les astuces de personnages futés. Comparer les leçons ou les messages livrés par ces contes.

Mots-clés

Conte, accumulation (procédés), caricatures, fuite, humour (illustrations), pâtisseries, patrimoine (littérature pour la jeunesse), personnages (objets), personnages-animaux (renards), poursuites, recettes culinaires, récits (structure récurrente), répétitions (procédés), ruses et astuces

Commentaire descriptif

Une femme confectionne et fait cuire un bonhomme de pain d'épice. Aussitôt cuit, le bonhomme de pain d'épice prend la fuite. La femme et son mari, puis tous ceux dont le bonhomme en pain d'épice croise le chemin, se mettent à sa poursuite pour le manger. Mais, arrivé au bord d'une rivière, le bonhomme de pain d'épice est contraint de monter sur la queue d'un renard pour traverser la rivière et ainsi échapper à ses poursuivants. Malheureusement, alors que le bonhomme de pain d'épice parvient sur l'autre rive, le renard le dévore en trois bouchées. Penauds, les poursuivants rentrent chez eux alors que le renard, repu, décide de faire une sieste. Publié pour la première fois en 1975, cet album propose une version enjouée du célèbre conte. Une structure récurrente marque cette course-poursuite au fil de laquelle les poursuivants deviennent de plus en plus nombreux. Ce procédé d'accumulation se traduit dans le texte, où le bonhomme en pain d'épice énumère tous ceux et celles qui n'arrivent pas à l'attraper. La finale donne raison au renard qui s'avère plus rusé que les autres personnages. Des illustrations montrant la campagne à une époque révolue accompagnent le texte au style vivant. Caricaturales et souriantes, elles mêlent le trait vif du crayon aux couleurs de l'aquarelle.


Envoyer le lien de ce titre par courriel.

Envoyer un lien par courriel
* Caractères à reproduire :
 
 

 

Si vous préférez simplement copier-coller le lien pour votre propre usage, cliquez avec le bouton droit sur ce lien, et choisissez « Copier le raccourci» ou «copier l'adresse du lien ».

* Vous pouvez acheminer ce lien à plusieurs destinataires en séparant les adresses courriel par des virgules.

Tous le livres