RÉSULTATS
1/1
Ma recherche
Titre : Chien des villes

Album

Chien des villes

Garibal, Alexandra 


Illustré par Fred Benaglia.
Gallimard jeunesse,©2016.25 p.
Première parution 2016.

Dewey 848, LO 50049, SDM B625054, Jeunesse

ISBN
 
 
Édition papier : 9782070594221
PréscolairePrimaireSecondaire
4ans
5ans
1re
2e
3e
4e
5e
6e
1re
2e
3e
4e
5e


Vous avez ajouté ce livre avec succès.

Indices

LO FLS ILSS-P ILSS-S CL
4 4.1 4 5

 

Lecture dans toutes les disciplines

P3

 

Chapitre thématique

S'ouvrir aux différences sociales

Pistes d'exploration

Découvrir et s'inspirer du visuel

Interpréter la dimension symbolique de la couleur rouge au sein des illustrations, tout en tissant des liens avec le texte.

Enrichir son monde intérieur

Réfléchir à l'importance d’une influence saine, d’une rencontre positive dans un parcours de vie. Donner des exemples.

Découvrir les richesses du texte

Extraire les thèmes forts ainsi que le message de l’album en justifiant ses propos.

Relier à sa réalité

Établir des liens entre la vie du chien errant évoquée dans le livre et la réalité de certains itinérants, notamment sur le plan des préjugés dont ces derniers sont victimes.

Mots-clés

Album, amitié, apprendre à changer, apprivoisement, colère, compassion, milieux de vie (villes), personnages-animaux (chiens), préjugés, relations humains-animaux, rencontres

Commentaire descriptif

Dans la ville où il a délimité son territoire, un chien errant, de couleur rouge, suscite la méfiance des passants. Las d’être rejeté par les humains qui le croient méchant, l’animal entretient une colère sourde. Puis, un jour, il croise sur son chemin une petite fille. Par habitude, il se tient prêt à se défendre. Or la fillette ne chasse pas l’animal, ne lui montre ni agressivité ni peur. Sans le brusquer, mais avec conviction, elle lui parle, l’incite à jouer. Comme le chien ne bouge pas, la petite finit par repartir. Mais dans le coeur de la bête, quelque chose a changé. L’espoir d’un avenir meilleur a fait surface. Cet album abordant les thèmes des préjugés et de la compassion met en scène un chien errant en milieu urbain. Par instinct de survie et parce qu’on s’acharne à lui renvoyer une image négative de lui-même, le chien se montre maussade et bagarreur. Le récit elliptique illustre de manière émouvante qu’il suffit parfois d’une rencontre positive pour apaiser de vieilles blessures et changer la trajectoire d’une vie. Le texte fin et senti s’allie à des illustrations intenses et poétiques où le rouge, symbolisant la colère, mais aussi la chaleur et la vitalité, domine.


Envoyer le lien de ce titre par courriel.

Envoyer un lien par courriel
* Caractères à reproduire :
 
 

 

Si vous préférez simplement copier-coller le lien pour votre propre usage, cliquez avec le bouton droit sur ce lien, et choisissez « Copier le raccourci» ou «copier l'adresse du lien ».

* Vous pouvez acheminer ce lien à plusieurs destinataires en séparant les adresses courriel par des virgules.

Tous le livres