RÉSULTATS
1/1
Ma recherche
Titre : Je n'irai pas

Album

Je n'irai pas

Vidal, Séverine (1969-)


Illustré par Cécile Vangout.
Frimousse,©2011.24 p.
Première parution 2011.

Dewey 848, LO 45344, SDM B132665, Jeunesse

ISBN
 
 
Édition papier : 9782352411062
PréscolairePrimaireSecondaire
4ans
5ans
1re
2e
3e
4e
5e
6e
1re
2e
3e
4e
5e


Vous avez ajouté ce livre avec succès.

Indices

LO FLS ILSS-P ILSS-S CL
3 3.1 4

 

Chapitre thématique

Surmonter des difficultés

Pistes d'exploration

Enrichir son monde intérieur

Prendre conscience que la rentrée peut être un événement angoissant pour les élèves, tout comme pour les enseignants. En discuter avec son enseignante ou son enseignant.

Découvrir les richesses du texte

Relire une seconde fois l’histoire pour y découvrir les doubles sens qui permettent d’entretenir le quiproquo de l’histoire.

Relier à sa réalité

Partager ses appréhensions liées à la rentrée. S’en inspirer pour imaginer une nouvelle double page à l’album.

Mots-clés

Album, écoles, enseignants et enseignantes, langue (registres de), narration au « je », personnages-animaux (lapins et lièvres), peurs, quiproquos, récits (intérêt du temps), récits (points de chute)

Commentaire descriptif

Deux jours avant la rentrée scolaire, une lapine regrette l’été qui se termine déjà. Elle évoque ses jeux des derniers mois avec Zoé, sa liberté, son insouciance estivale. Elle craint également ce qui l’attend à l’école, comme les devoirs et le garçon qui l’embête tout le temps, ce qui lui donne mal au ventre. Cependant, elle a hâte de revoir ses amies et de profiter des récréations en leur compagnie. Le jour venu, elle est fin prête. Ses vêtements sont choisis, sa trousse est prête. Parvenue à l’école, elle accueille les enfants qui seront dans sa classe. Cet album offre un surprenant point de chute, où le lecteur découvre que la lapine n’était pas une élève, mais bien une enseignante que la rentrée rendait angoissée. On découvre alors que Zoé n’était pas son amie, mais bien sa fille, et que ses copines de l’école étaient elles aussi des enseignantes. Habile à entretenir un amusant quiproquo, la narration use d’une langue au registre familier propre au contexte français. Courtes et dynamiques, les phrases donnent forme à un texte où les mots importants sont imprimés avec des caractères de couleurs variées. Alliant l’encre et le dessin, les illustrations exploitent habilement le quiproquo en donnant à l’héroïne des airs enfantins. La mise en pages informe de manière originale sur le temps qui passe en affichant un décompte des jours avant le jour J.


Envoyer le lien de ce titre par courriel.

Envoyer un lien par courriel
* Caractères à reproduire :
 
 

 

Si vous préférez simplement copier-coller le lien pour votre propre usage, cliquez avec le bouton droit sur ce lien, et choisissez « Copier le raccourci» ou «copier l'adresse du lien ».

* Vous pouvez acheminer ce lien à plusieurs destinataires en séparant les adresses courriel par des virgules.

Tous le livres