RÉSULTATS
1/1
Ma recherche
Titre : La journée du roi bougon

Album

La journée du roi bougon

Béha, Philippe (1950-)


Illustré par Phillippe Béha.
Les 400 coups,©2011.30 p.
Première parution 2011.

Dewey C848, LO 45058, SDM B126773, Jeunesse

ISBN
 
 
Édition papier : 9782895405160
PréscolairePrimaireSecondaire
4ans
5ans
1re
2e
3e
4e
5e
6e
1re
2e
3e
4e
5e


Vous avez ajouté ce livre avec succès.

Indices

LO FLS ILSS-P ILSS-S CL
1 1.3 1 2+

 

Chapitre thématique

Exprimer ses émotions et ses sentiments

Pistes d'exploration

Échanger

Échanger sur la surprise suscitée par la fin de l’album. L’interpréter et proposer une suite à l’histoire.

Découvrir et s'inspirer du visuel

Illustrer une autre situation où le personnage pourrait faire éclater sa mauvaise humeur.

Discuter

Discuter de l’importance de tenir compte des autres, peu importe les émotions vécues. Apporter des exemples tirés de son expérience.

Regrouper livres et produits culturels

Tisser des liens avec d'autres albums traitant de la mauvaise humeur, comme Ma mauvaise humeur ou La colère du dragon. Comparer le traitement réservé au thème et juger de ses préférences.

Mots-clés

Album, bouderies, caprices, colère, émotions et sentiments, intérêt de la ponctuation, intérêt de la typographie, récits (points de chute), respect des autres, vie quotidienne

Commentaire descriptif

Un garçon est bougon pendant toute une journée. Ainsi trouve-t-il son réveil trop hâtif, son petit-déjeuner trop chaud, sa douche trop froide, ses devoirs trop difficiles et sa promenade trop lente. Ses parents supportent ses humeurs jusqu’au moment où le petit roi hurle de peur au milieu de la nuit. Cette fois, c’en est trop : ils le jettent hors de la maison avec son baluchon! Abordant le thème de la mauvaise humeur, cet album invite à réfléchir sur l’effet de son comportement sur les autres. Le dénouement étonnant de l’histoire, de par sa radicalité, peut également susciter la discussion, notamment à propos du respect des autres dans la vie quotidienne. Une structure récurrente marque le récit : alors qu’une première double page rend compte d’une situation grâce à un simple énoncé, la seconde montre la réaction explosive du personnage avec quelques exclamations. Mêlant le crayon et la peinture, les illustrations de Philippe Béha sont de couleurs vives, de formes bien contournées et de lignes esquissées. Des plans rapprochés et des éclats de peinture donnent beaucoup de force aux réactions colériques du personnage, dont les cheveux jaunes, en épis, évoquent la couronne d’un roi.


Envoyer le lien de ce titre par courriel.

Envoyer un lien par courriel
 

 

Si vous préférez simplement copier-coller le lien pour votre propre usage, cliquez avec le bouton droit sur ce lien, et choisissez « Copier le raccourci» ou «copier l'adresse du lien ».

* Vous pouvez acheminer ce lien à plusieurs destinataires en séparant les adresses courriel par des virgules.

Tous le livres