RÉSULTATS
1/1
Ma recherche
Titre : L'île du docteur Moreau

Roman d'horreur

L'île du docteur Moreau

Wells, Herbert George (1866-1946)


Illustré par Philippe Munch. Traduit de l'anglais par Henry-D. Davray.
Gallimard jeunesse,©2010. Coll. Folio junior, 190 p.
Première parution 1896.

Dewey 828, LO 42383, SDM B019427, Jeunesse

ISBN
 
 
Édition papier : 9782070630165
PréscolairePrimaireSecondaire
4ans
5ans
1re
2e
3e
4e
5e
6e
1re
2e
3e
4e
5e


Vous avez ajouté ce livre avec succès.

Indices

LO FLS ILSS-P ILSS-S CL
8

 

Lecture dans toutes les disciplines

S2

 

Chapitre thématique

Rencontrer des créatures fascinantes

Pistes d'exploration

Discuter

Établir des liens avec d'autres récits, comme Copie parfaite et Le dernier ours, qui traitent des frontières de l'humanité et qui suscitent une réflexion sur les manipulations génétiques. Organiser un débat sur ce sujet.

Regrouper livres et produits culturels

S'informer sur l'auteur et son oeuvre, puis dégager collectivement certaines caractéristiques de ses romans en lisant notamment La guerre des mondes et L'homme invisible.

Découvrir les richesses du texte

Noter les éléments qui tissent l’atmosphère angoissante du roman (événements, descriptions, réflexions du narrateur, etc.) et juger de leur efficacité.

Mots-clés

Roman d'horreur, classiques, dangers, fuite, génétique, îles, maturité exigée (livre), meurtre, narration au « je », naufrages, personnages (monstres), peurs, portée philosophique, portée scientifique, poursuites, science-fiction, situation dramatique, survie

Commentaire descriptif

Seul survivant d’un naufrage, Edward Prendick débarque sur une île où vivent le docteur Moreau, son assistant et d’étranges créatures. Le naufragé découvre bientôt que ces créatures sont le résultat d’expériences que le docteur Moreau a effectué sur des animaux de différentes espèces. Fusions monstrueuses d’animaux dénaturés, ces créatures parlent et possèdent une conscience. Cependant, malgré la loi qui les oblige à se comporter en humains, ces hommes-bêtes sont invariablement gagnés par leur nature animale. Le docteur Moreau lui-même, homme froid et impitoyable, devra faire face à la sauvagerie de ses propres créatures. Publié pour la première fois en 1896, ce récit se situe à mi-chemin entre le roman d’horreur et de science-fiction. Une tension dramatique est palpable tout au long de ce récit à l’atmosphère angoissante, sombre, parfois macabre. De façon très efficace, la narration met en évidence l’incrédulité, les inquiétudes profondes, puis la terreur du nouveau venu dans l’île, au fur et à mesure qu’il effectue ses découvertes. L’apparence et le comportement des hommes-bêtes sont décrits avec un sens aigu de l’horreur et de la monstruosité. Troublantes, certaines scènes expriment sans détour la violence et l’animalité des créatures du docteur Moreau, mais aussi la cruauté et la froideur du scientifique. Écrit dans une langue riche et précise, le roman suscite une réflexion toujours d’actualité sur les dérives de la science, sur les manipulations génétiques, mais aussi sur l’humanité et sa part d’animalité. Quelques illustrations en noir et blanc, au style réaliste, ponctuent la lecture.


Envoyer le lien de ce titre par courriel.

Envoyer un lien par courriel
 

 

Si vous préférez simplement copier-coller le lien pour votre propre usage, cliquez avec le bouton droit sur ce lien, et choisissez « Copier le raccourci» ou «copier l'adresse du lien ».

* Vous pouvez acheminer ce lien à plusieurs destinataires en séparant les adresses courriel par des virgules.

Tous le livres