RÉSULTATS
1/1
Ma recherche
Titre : La duchesse et le roturier

Roman sociologique

La duchesse et le roturier

Tremblay, Michel (1942-)


Édité en un seul volume avec les autres tomes des « Chroniques du Plateau-Mont-Royal » chez Leméac/Actes Sud en 2000.
Bibliothèque québécoise,©1994.343 p.
Première parution 1982.

Dewey C848, LO 32337, SDM 9301391, Général

ISBN
 
 
Édition papier : 2894060564
PréscolairePrimaireSecondaire
4ans
5ans
1re
2e
3e
4e
5e
6e
1re
2e
3e
4e
5e


Vous avez ajouté ce livre avec succès.

Indices

LO FLS ILSS-P ILSS-S CL
9

 

Chapitre thématique

Voir et faire autrement

Pistes d'exploration

Mettre en scène

À partir des informations fournies dans le roman, approfondir ses connaissances sur le théâtre populaire des années 1940 à Montréal afin de monter une courte scène ou un numéro à la manière de ceux présentés à l'époque.

Enrichir son monde intérieur

Réfléchir à ses rêves et à des moyens concrets de les atteindre, puis en faire part dans une lettre à soi-même qu'on se promet d'ouvrir dans dix ans afin de voir si ce souhait s'est concrétisé.

Relier à sa réalité

S'informer auprès d'un organisme de défense des droits des homosexuels à propos des préjugés que ce groupe subit encore aujourd'hui et prendre conscience de l'évolution sociale qui a eu lieu à ce sujet depuis l'époque relatée dans le roman.

Mots-clés

Roman sociologique, homosexualité, identité, intérêt des dialogues, langue (régionalismes), langue (registres de), marginalité, patrimoine (littérature), portée historique-Québec (années 1940), récits (retours en arrière), rêves et cauchemars, saisons (hiver), villes (Montréal)

Commentaire descriptif

En 1947, l’hiver est particulièrement rigoureux sur Montréal. En fréquentant les bars et le milieu des théâtres populaires de l’époque, Édouard tente d’oublier sa vie de vendeur de souliers et de s’approcher de son rêve de devenir un artiste. Il espère vivre un jour son homosexualité librement et être reconnu pour ses imitations d’actrices et de chanteuses en vogue. Pendant ce temps, sur la rue Fabre, le monde imaginaire de son neveu Marcel, 9 ans, s’affirme de plus en plus. Ce troisième volet des « Chroniques du Plateau-Mont-Royal » s’ancre à son tour dans la réalité historique et socioculturelle du Montréal des années 1940. Il délaisse toutefois partiellement le Plateau pour la rue Sainte-Catherine. Les personnalités réelles (La Poune, Juliette Pétrie, Denis Drouin, etc.) s’ajoutent aux personnages fictifs pour offrir un portrait vivant du milieu artistique de l’époque. L’histoire se déroule en alternance autour d’Édouard et de Marcel, tous deux décrits avec compassion et humanité. L’un comme l’autre se définissent comme des marginaux doués d’une grande imagination, sensibles à l’art et en quête de leur identité. Au terme du roman, chacun parvient à sa façon à s’affirmer en effectuant des choix décisifs. Comme dans les précédents titres de la série, les rêves, la différence, la solitude et la famille constituent les thèmes principaux sur lesquels repose le récit. Amorcé à la fin des années 1970, ce cycle romanesque de Michel Tremblay a marqué le patrimoine littéraire québécois, notamment par son emploi du joual dans les dialogues, registre de langue qui vient tracer avec force le caractère pittoresque des personnages.


Envoyer le lien de ce titre par courriel.

Envoyer un lien par courriel
* Caractères à reproduire :
 
 

 

Si vous préférez simplement copier-coller le lien pour votre propre usage, cliquez avec le bouton droit sur ce lien, et choisissez « Copier le raccourci» ou «copier l'adresse du lien ».

* Vous pouvez acheminer ce lien à plusieurs destinataires en séparant les adresses courriel par des virgules.

Tous le livres